Une campagne choc pour un message fort

MISSION
La demande de SOS Faim était claire : donner un coup de boost à leur image, pour dans un premier temps mettre leurs missions en valeur, et dans un second temps basculer sur un appel aux dons de fin d’année.

SOLUTION
« Une campagne choc pour un message fort », comme a reporté RTL.
Afin de casser cette image classique et (parfois) culpabilisante de certaines campagnes de notoriété et de fin d’année d’associations concurrentes, SOS Faim nous a fait confiance : notre concept était d’opter pour un message provocateur en phase de teasing, pour révéler par la suite des valeurs de coopération au développement.
« Qu’ils se débrouillent ! » a donc été d’abord apposé seul sur des affiches présentant des bénéficiaires de SOS Faim. Puis il a été complété par « C’est notre objectif ! » ainsi que de plus amples explications sur les missions de l’ONG : « Nous engageons des actions ambitieuses et concrètes en Afrique afin d’aider des familles à développer leurs activités agricoles de manière durable. »
Cette campagne a d’abord suscité de nombreuses réactions négatives du grand public, qui s’est senti offusqué par une campagne jugée « raciste » au premier coup d’œil. Puis nous avons organisé un point presse avec le client, ce qui a permis à SOS Faim d’expliquer tous les tenants et aboutissants de la campagne. Vous pouvez en retrouver toutes les explications ici : https://www.sosfaim.lu/aidez-nous/quils-se-debrouillent/ Nous avons par ailleurs travaillé avec un photographe béninois, qui a lui-même coopéré avec un partenaire local de SOS Faim pour organiser le shooting des portraits des affiches avec de réels bénéficiaires. Le concept a bien été expliqué à ces personnes, dans leur langue, qui ont donné leur accord pour devenir les visages de cette campagne forte et originale.